On a testé la boulangerie Thierry Marx à Paris

IMG_1727.JPG

Après notre dernier post gluten-free, celui-ci sera gluten-full. Et pour célébrer cette molécule mise au pilori depuis de nombreuses années, nous sommes allés  goûter les pains de la boulangerie du chef Thierry Marx, associé au boulanger Joël Defives (meilleur ouvrier de France).

La boutique est bien plus qu’une simple boulangerie, car elle propose également des pâtisseries, et des mets à manger sur le pouce, dont le breadmaki  ( une tranche de pain de mie garnie grillée sous vos yeux  sur un teppanyaki –une plaque de cuisson japonaise-).

C’est comment ?

C’est vraiment bon. Même très très bon. Nous y allons régulièrement acheter leurs pains (à base de farine bios), qui sont savoureux, et qui restent frais même après quelques jours (l’intégral est divin, la couronne tigre aussi). Les pâtisseries, qui ne sont pas nécessairement sous les feux de la rampe, sont à tomber (notamment la tarte maître, recette du chef à base de compte de pomme recouverte d’un appareil macaron). La petite restauration rapide est aussi de qualité grâce à un bel équilibre des saveurs et des belles matières premières raisonnées et sourcées à moins de 200km  (jambon de chez Vérot, pastrami de chez Panzer etc.).

Verdict : Le résultat est réussi. Même très réussi. Amoureux du pain et curieux de l’assiette, cette adresse est pour vous.

La boulangerie Thierry Marx 51 rue de Laborde Paris 8eme http://www.thierrymarxlaboulangerie.com/

IMG_1732

Trois (délicieuses) adresses parisiennes sans gluten

Le sans gluten est depuis plusieurs années à la mode dans nos assiettes, et de nombreuses adresses dédiées sont apparues à Paris. Nous en avons testé un bon nombre, et voici nos trois adresses favorites qui démontrent  que le sans gluten ne rime pas forcément avec sans goût …

104322-yummy-amp-guiltfree-photo-8-560x0-1.jpg
(c)Yummy&GuiltFree

 

Yummy&GuiltFree

Situé dans le BHV Homme du Marais, ce bar à gaufres sans gluten propose des recettes salées et sucrées pleines d’audace et d’originalité (framboise-jasmin, saumon mariné-fenouil-sésame noir etc.). La pâte est aérienne, croustillante et goûteuse. On aurait presque de la place pour en manger deux à la place d’une… Parfait pour un petit-déjeuner, un midi ou un goûter.

Pour le moment le corner du BHV Marais est fermé, pour laisser place début mars à leur boutique à deux pas.

3 rue du Temple 75004 Paris http://www.yummyandguiltfree.com/

thumbs_pain-au-levain-1.jpg
(c) Chambellan

 

Chambellan

Nous avons testé la plupart des enseignes de pain sans gluten de la capitale, et nous pouvons affirmer sans trop nous avancer que Chambellan emporte la palme de la meilleure boulangerie. Même les afficionados de la farine de blé n’y voient que du feu et succombent aux saveurs et textures équilibrées de leurs pains. Nos préférés : les pains aux graines et les foccacias salées (pissaladière –une tuerie-, aux herbes, aux olives), au pavot et sésame qui sont délicieuses en apéritif légèrement grillées au four. Les pâtisseries sont également savoureuses (mention spéciale à la tarte au citron et au brownie).

thumbs_Tarte-au-citron-.jpg
(c) Chambellan

 

La maison a son propre moulin près de ses producteurs en Haute-Provence, lui permettant de maîtriser au mieux la qualité de sa farine et de ses graines. Les matières premières sont non traitées après récolte ou bios et les pains sont certifiés AB.

Vous pouvez également déguster leurs produits sur place, dans leur lumineuse boutique.

14 rue Ternaux 75011 Paris http://chambelland.com/

Helmut New Cake

Pour combler une envie de sucré  mais justement pas trop non plus, Helmut New Cake est la bonne adresse. Les tartes sans gluten et parfois aussi sans lactose, y sont bien réussies (surtout la pâte), tout comme les classiques de la pâtisserie (religieuses, éclairs, Paris-Brest etc.).  La pâtisserie propose également des spécialités salées garanties sans gluten (pizzas, burgers, quiches etc .). Même ceux qui n’ont pas d’allergie y retournent par gourmandise, c’est dire !

28 rue Vignon 75009 Paris http://www.helmutnewcake.com/

Que ramener de Prague? Cinq objets praguois incontournables

 Tel un inventaire à la Prévert, voici notre sélection d’objets coups de cœur terriblement praguois, quasiment introuvables ailleurs.

  1. du cristal de la Galerie Kubista

2_1297424426.jpg

Nichée dans la maison cubiste de la Vierge Noire, la boutique Kubista propose de nombreux articles de designers tchèques cubistes et arts-déco pour la maison. On y déniche en particulier de très belles pièces en cristal aux contours fins et élégants (notamment de délicates rééditions des années 20),  qui changent des verres taillés multicolores et surchargés qui ornent les vitrines des boutiques touristiques.

1252267421.jpg

 

  1. des crayons de chez Koh-I-Noor Hardtmuth

006_kin_nerudovka.jpgKoh-i-Noor Hardtmuth a.s. est un fabricant tchèque de crayons, stylos et articles d’art. Créée en 1790 à Vienne par l’Autrichien Joseph Hardtmuth, la société a pris le nom du Koh-i-Noor, célèbre diamant indien. En 1802, ils brevetèrent la première mine de plomb faite d’une combinaison d’argile et de graphite. Aujourd’hui encore, vous trouverez à Prague plusieurs de leurs boutiques proposant tout le matériel nécessaire au dessin d’art, à l’aquarelle, ainsi que des crayons résistants de toutes les couleurs pour petits et grands, à la mine délicieusement rétro.

kohinoor_clutch_penci-closel[1].jpg

 

  1. des crèmes et onguents naturels de chez Botanicus

Dans leurs deux boutiques Praguoises ouvertes tous les jours, Botanicus propose un impressionnant choix de produits cosmétiques fabriqués artisanalement avec des ingrédients majoritairement naturels provenant de leurs propres plantations. Certaines préparations sont certifiées bios. Mentions spéciales à leurs crèmes hydratantes mains et corps, qui sont sacrément efficaces et protègent bien la peau pendant tout l’hiver, et à leur gamme Patchouli délicieusement parfumée, et dont une partie des ventes est reversée à une organisation caritative qui vient en aide aux petits exploitants de plantations de Patchouli en Indonésie.

51n2djt3D5L._SX300_QL70_[1].jpg

 

  1. de l’Absinthe

7d3bc92cf4ef160ec61eb42a932d787e.jpg

L’absinthe ou la « Fée Verte » est une concoction très alcoolisée (70% d’alcool) parfumée à l’armoise amère qui a longtemps été interdite. En effet, elle contient un neurotoxique appelé thuyone qui en a mené plus d’un dans la folie, voire l’au-delà. Elle est devenue légale dans les années 90 tant qu’elle ne dépasse pas 10 mg de thuyone. L’absinthe est âcre, bue seule elle est très particulière, mélangée dans des cocktails, elle apporte aux saveurs une touche d’amertume. Vous pouvez vous procurer de l’absinthe un peu partout dans la ville (mais pas toujours de qualité), on nous a soufflé que celle des maisons tchèques King of Spirits (assez amère et anisée) et Staroplzenecky (plus douce et mentholée) étaient sûrement les meilleures…

  1. Déguster un délicieux chocolat sur place, et emporter des amandes chocolatées de chez Steiner et Kovarik

Steiner et Kovarik Chocolat

Steiner et Kovarik est un fabricant tchèque de chocolats et plus particulièrement de délicieuses amandes chocolatées légèrement parfumées de cannelle (un vrai coup de coeur). Plusieurs de leurs boutiques sont disséminées dans la ville. Notre préférence va pour leur café-salon de thé près du château qui propose des chocolats et autres douceurs à emporter, des gâteaux et surtout un énergisant chocolat chaud à déguster sur place à se damner, le tout dans un décor moderne et reposant. Un vrai havre de paix en plein milieu d’un point touristique souvent chargé. Idéal pour reprendre des forces entre deux visites.

_vyr_20SaK_Mandle_Hnede_bezPozadi_SMALL.png

 Carnet d’adresses:

  • Kubista Dům U Černé Matky Boží Ovocný trh 19 – 110 00 Prague, Tel : + 420224236378 http://www.kubista.cz/en/
  • Koh-i-Noor Hardtmuth Nerudova 250/13, 11801, Prague Tel :+420 731 534 401 (notre adresse préférée de la marque près du château) et aussi à Na Příkopě 860/24, 11000, Prague 1 Tel:+420 739 329 019 http://www.koh-i-noor.cz/en/introduction

Vanille Noire : un étonnant glacier à Marseille

Vanille Noire

Pastis, amande-amaretto, café infusé du Brésil, menthe feuille, gingembre-cardamome, chocolat-piment, cassis écrasé, compotée de mirabelles, mais aussi vanille noire. Voici quelques exemples de parfums que vous trouverez chez le glacier artisanal Vanille Noire, près du Vieux-Port à Marseille.

Des parfums selon les ingrédients du jour, des belles matières premières, tout est fait dans un labo in situ le soir pour le lendemain , sans colorant ni chimie, avec un tour de main qui garantit le ravissement, la surprise et qui peut provoquer une dépendance.

La star de ces lieux ? la vanille noire, au goût légèrement iodé et brut, parfumée à l’encre de seiche. Surprenant, clivant, ce parfum séduit ou dérange.

Notre préférence va pour les sorbets dont le gout des fruits est puissant, brut, sucré comme il faut, et dont la texture est si fondante que l’on en oublie immédiatement la chaleur estivale harassante (essayez un peu pour voir le cassis aux grains légèrement écrasés, si frais qu’ils viennent fondre tout droit contre votre palais…).

Notre seul regret ? Ne pas vivre à Marseille pour y retourner à notre guise.

Vanille Noire 13 Rue Caisserie, 13002 Marseille, Tel 07 77 33 68 19

http://www.vanillenoire.com/#_=_

Muro Rialto à Venise: une assiette généreuse près du marché

imageAu milieu d’une petite place près du marché du Rialto, tous les samedis à midi tapante une curieuse scène se déroule : des vénitiens et des touristes  se mêlent et se pressent au coude à coude, devant un étal improvisé dressé par le restaurant Muro situé à quelques mètres.

L’objet d’une telle ferveur ? Une assiette bien généreuse de fritures de poissons-crevettes-poulpe frits, extra frais, accompagnée d’une polenta blanche et d’un verre de vin blanc pour 10 euros tout rond, soit une prouesse qualité/prix à Venise.

C’est bruyant, foutraque, et sans chichi. Ambiance marché et fraicheur garanties. L’assiette et le vin se savourent sur une chaise au pas de course, et on repart de là enjoué et bien repu. Qui dit mieux?

Muro Rialto – Campo Bella Vienna 222,  30125 Venise Tel: 0412412339

GROM: les meilleures glaces italiennes slowfood de Paris

succulents sorbets melon et abricot de chez GROM
succulents sorbets melon et abricot de chez GROM

A  Saint Germain des Près, GROM, ce sont quatre lettres qui ravissent les amateurs parisiens de gelati et sorbetti.

GROM c’est en réalité une chaîne turinoise de glaces slow-food implantée partout en Italie, à Paris, aux Etats-Unis et même au Japon, qui privilégie avant tout des produits de qualité bios, des fruits de saison et des procédés artisanaux.

BLOG FPT GROM 4

 Ne vous fiez pas à la devanture bleue et beige un peu froide, et armez vous de patience vue la foule qui s’est passée le mot. Cela en vaut tant le détour que  la peine, car vous y trouverez d’excellents granités siciliens à la mandorle (amande), et de succulentes glaces aux parfums fleurant bon l’Italie, tels que le fiordilatte (fleur de lait à la crème fraîche),  la stracciatella, la crema di GROM (mélange crémeux de cookies et de chocolat) ou tout simplement le melon rafraîchissant, tombant à pic pour affronter la chaleur du tarmac germanopratin. Cerise sur le gâteau, la carte change régulièrement au gré des saisons, et chaque mois un parfum éphémère vient l’agrémenter. Un alibi supplémentaire pour y faire un tour!

  • Adresse: GROM 81 rue de Seine 75006 Paris Tel : 01 40 46 92 60  (à partir de 3.70€ pour une glace, ouvert tard le soir).

Le Fish Club : le nouveau bar à tapas de la Mer (Paris)

Fish Club Bis Blog

Chose promise chose due, nous avons testé le Fish Club, la nouvelle adresse mono thème des acolytes de l’Experimental Cocktail Club et du Beef Club (entre autres), cette fois ci consacrée aux produits de la mer et aux spécialités sud-américaines.

 A deux pas du Beef Club rue Jean Jacques Rousseau entre les Halles et Etienne Marcel, le « Fish » comme l’appellent les habitués du « Beef » , vient d’ouvrir et est déjà une adresse prisée. On y déguste des tapas frais et estivaux autour d’un Pisco Sour rafraîchissant et bien calibré (cocktail à base d’eau de vie de raisin péruvienne ou chilienne et de citron vert).

Mentions spéciales aux délicieux ceviches, ces marinades fraîches de poisson que l’on savoure sur la côte Pacifique de l’Amérique latine, dernière trend culinaire de la mer, au sashimi mariné à la sauce ponzu (sauce japonaise à base de sauce de soja, de vinaigre et de citron nippon, simple mais efficace) et aux inattendus brochettes chorizo-poulpe (moelleux donc bonne cuisson). Une petite déception en goûtant  les croquettes peu originales et les accras, minuscules et pas assez goûtus. La carte  assez généreuse propose également des huîtres, du caviar, des crabcakes et d’autres tapas marins.

Grâce au cadre très réussi mariant harmonieusement le bois, le blanc et le bleu, flotte un air de Portugal, d’évasion, et de grand large (nous vous recommandons le premier étage plus lumineux). Idéal pour y fêter le premier soir de l’été en faisant fi du fait qu’il ne soit pas cette année au rendez-vous le jour J.

Attention toutefois, les portions certes délectables, sont petites et l’addition peut être – sans mauvais jeu de mots- assez salée à l’arrivée.

  • Adresse :
  • Fish Club 58 rue Jean-Jacques Rousseau 75001 Paris – Tel ;01 40 26 68 75 reservations@eccfishclub.com Ouvert du mardi au samedi de 18h à 2h. Compter environ 50€ par personne.

Merci à E., L., et O. pour cette estivale soirée (par leurs initiales, ils se reconnaîtront).

FPT Blog FishClub 2